hey iris_


fallait bien que ça arrive

c’est officiel, Celui Qui Fait Partie de Ma Vie ne fait désormais plus partie de ma vie.

je m’attendais pas à ce que ce soit aussi dur de voir ça écrit noir sur blanc.

je suis anéantie bien sûr, je suis triste d’avoir passé 3 ans à monter quelque chose de bien avec lui, mais forcément, quand la 3e année on arrête pas de foutre en l’air ce qu’on fait petit à petit, bah… tout se casse la gueule.

je me suis pas mal voilée la face, je l’admets, et vaut mieux pour moi que je l’admette sinon je crois que j’aurais été mal en point. parce qu’à l’heure qu’il est, ayant perdu ce qu’il y avait de plus précieux pour moi depuis longtemps, l’être humain par qui je jurais, grâce à qui je vivais même (d’un certain point de vue), je tiens le coup. j’ai pas beaucoup pleuré, j’ai failli exploser plusieurs fois, mais là c’était les circonstances qui le permettaient pas. j’ai pas trop de mauvaises idées en tête. j’en esquisse des meilleures, pour moi, pour plus tard.

pourtant, j’ai perdu mon ange, mon coeur, mon bébé, mon amour, celui qui est même encore là à côté de moi, sous la couette, et qui dort d’un sommeil inquiétant, c’est vrai, parce que tranquille. ce que j’ai envie de passer ma main dans tes cheveux, de sentir la chaleur de ton existence dans ton cou, d’embrasser tes mains, et te regarder jusqu’à ce que tu te réveilles.

c’est dur. mais tu m’as aussi fait vivre des tas de saloperies aussi dures, peut-être même encore plus parfois. que j’ai pas forcément bien affrontées. mais voilà où en est aujourd’hui. à cause d’une faiblesse de comportement, et je parle bien de la tienne sans mâcher mes mots, parce que oui, tu es en partie (et la plus grosse partie, même…) responsable de tout ça. j’ai moi aussi ma part de responsabilité là-dedans, que je reconnais, que j’assume et continuerai d’assumer longtemps. à vouloir brûler les étapes, on s’immôle entièrement…

je suis déçue que ça se finisse comme ça. si j’avais pu avoir le courage de ne pas me mentir, parce que trop peur de te perdre, on aurait pu éviter beaucoup de conneries. mais faut pas que je regrette, on a quand même vécu beaucoup de choses super, entre deux-trois conneries. cela dit, il y a des choses que je regretterai encore longtemps, comme tout ce que tu m’as caché, et tous les trucs douteux qui flottent encore autour de toi. le fait d’avoir été humiliée, de l’être toujours probablement, d’avoir été trahie, prise pour une bille. ça, je le regretterai longtemps…

si je regarde devant moi, parce qu’il le faut de toutes façons… alors je recommence…

je regarde devant moi et je vois le mois d’octobre, et celui de novembre, à affronter, cet hiver à paris que j’aime tant grâce à toi, ces heures passées sur les marches du panthéon et ces ballades sur le quai de l’horloge, ce 9 octobre place St Michel et ce 2 novembre un peu partout… le Sous-Bock… eh bien cette année, j’affronterai cet hiver avec une nouvelle vie, une nouvelle école, des nouveaux centres d’intérêts, et le plus important, mes parents près de moi et des nouvelles rencontres qui graviteront autour de cette nouvelle vie.

je t’ai perdu, ma petite vie, mais une nouvelle se prépare. peut-être même, je l’espère, une meilleure.


état d’esprit, et même physique : le sondage

suis-je en pleine phase de régression ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

état d’esprit, et même physique

je crois que je préfère l’hiver, ça doit faire deux ans que je suis fixée, après avoir vécu la canicule et ses coups de soleil vicieux et d’avoir perdu l’envie en plein février que l’été revienne vite, je peux dire que c’est définitif.

l’hiver me rappelle déjà de bons souvenirs, notamment les premiers rendez-vous sur paris avec Celui Qui Fait Partie de Ma Vie, quand il faisait froid et qu’on avait besoin de se blottir dans des vêtements douillets ou entre nous, que la ville était plus jolie sous les nuages – même tout blancs – que sous le ciel bleu, que même s’il faisait froid mais beau, c’était le meilleur temps qu’il pouvait faire.

j’aime énormément la sensation d’être au chaud dans un bon pull et en même temps d’avoir les joues toutes froides.

et puis je trouve de toutes façons une ville toujours plus jolie en hiver qu’en été, parce que la saison fait ressortir tout son charme : le côté froid et brutal du béton, les couleurs vives, souvent salies, des affiches publicitaires et des voitures qui se fondent dans les tons ternes des trottoirs et du macadam…

tout ça est plutôt triste, faut l’avouer… mais c’est bien ça qui a du charme…

bon forcément j’ai en tête l’exemple de paris, qui a, je l’admets aussi, beaucoup d’aspects négatifs (le métro, les gens cons, les fashions (ça fait partie des gens cons…). c’est vrai que toutes les villes ne sont pas plus jolies l’hiver. et certaines ne sont même jamais jolies, qu’on soit en mai ou en novembre.

mais (je m’égare) pour moi l’hiver reste dans tous les cas une saison qui va plus rapprocher les gens que les éloigner les uns des autres. à cause des fêtes, à cause du besoin de se sentir chez soi, réchauffé, aimé. je brosse pas une espèce de tableau utopique à la « 7 à la maison » (pitié…), mais en hiver j’aime savoir que quand je rentrerai chez moi, je serai au chaud.

(on m’appelle pas « mamie » pour rien. cela dit…)

oui, cela dit, je ne mérite pas entièrement ce sobriquet un peu précoce, parce qu’il y a encore une chose qui me fait aimer l’hiver, que j’ai déjà évoqué un peu plus haut, c’est les fêtes. y en a qui aiment pas, y en a pour qui c’est pas important, pour moi, Noël ça l’est beaucoup. c’est en fait tout le côté naïf qui m’attire là-dedans. et je retrouve le même dans des films genre le Pôle Express (qui se passe à Noël) ou Harry Potter (enfin les premiers parce qu’après c’est lourdingue) ; et puis tous ceux qu’on regardait en hiver avec ma petite soeur comme Anastasia, Nemo ou les Indestructibles. alors j’aime les rocking-chairs, d’accord, mais j’ai gardé mon âme d’enfant.

il est possible aussi que je me trouve sans le savoir en pleine phase régressive.


post-it

à faire :

liste de choses CONSTRUCTIVES


choses à avoir sous la main en cas de phase régressive

dans le but de se nourrir (c’est vrai, pourquoi pas) :

un pot d’haagen-dazs chocolate midnight cookies

un paquet de chips à l’ancienne (ondulées de préférence)

de la soupe à l’oseille ou du bouillon de poule avec pâtes en étoiles

du thé (toujours !) ou du chocolat au lait

du chocolat avec noisettes entières (ça fait un peu trop régressif non…)

des biscuits genre kango (qui est fan de ces biscuits ?)

de quoi faire des tartines beurrées de pain de mie, mais grillées (enfin ça c’est en option)

 

bon forcément on ne mange pas tout en même temps…

 

dans le but de se divertir (un minimum) :

une pile de BD (Calvin & Hobbes le top)

un, ou même plein de DVD bien régressifs (je m’entends), genre Tintin, Monstres & Cie, enfin du divertissement qui nous laisse purement passif (sans tomber dans la logique TF1, et puis quoi encore)

jeux vidéos genre chevaliers de baphomet (oui je suis addict, même si les personnages sont vite insupportables)

catalogues IKEA (forcément) avec du papier et un stylo…

et internet (forcément aussi) pour aller sur leur site web. et pour passer ici poster ce genre de conneries.


123

sarahd2 |
Neuf mois et plus |
Bagheera, une amie qui vous... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'arrête demain
| Lubna :Oui a la différence ...
| chrisfri