hey iris_


  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2007

je suis…

je suis iris_, j’ai décidé de parler de moi ici-même, parce que je n’ai pas vraiment de confident pour m’écouter, alors je me suis dit que la toile, elle, m’écoutera. même si, au moins, ce que je lui dis m’est renvoyé, eh bien ça permet d’avoir un minimum de recul, comme un écho, comme le reflet de soi-même dans un miroir.

et de cette façon, en me confiant à moi-même, eh bien je ne pourrai détester que moi si jamais je suis confuse, et je m’en remettrai.

et aussi, si on passe par là, eh bien on lira si on a envie, mais j’aurais rien demandé à personne et dans cette mesure j’estime ne déranger personne.

non, je ne m’excuse pas, je ne me justifie pas…

peut-être…

si ?

alors je me sens coupable d’égocentrisme ?

c’est ça.

 

(…)

j’ai envie de parler de moi, je le fais. je le publie sur le web, je le fais.

je le crie pas sur les toits, je le laisse au hasard. c’est l’idée que quelqu’un, n’importe qui, peut m’écouter, et de cette façon je suis rassurée.

parce que je ne parle plus dans le vide.

il y a échange. même si personne ne me répond, et je n’attend pas que qui que ce soit le fasse, je peux me dire que je suis écoutée.

j’existe grâce à vous…


vivre, pour qui ?

moi : j’attends depuis toujours une reconnaissance de sa part, tu comprends ?

lui : ouais, mais aujourd’hui, ton travail il faut le faire pour toi. pas pour elle.

moi : … (…) ah d’accord…

 

je vais devoir me passer d’un regard très important pour moi, celui de ma mère.

alors à partir de maintenant, je vais faire les choses pour moi. ou pour lui et moi, ça dépendra. mais je dois en tous cas arrêter d’espérer obtenir un jour l’espèce de respect pour les choses que j’ai entrepris, et pour lesquelles je me suis donné du mal. les félicitations pour les choses bien faites, acquises ou réussies. la sensation qu’on est content et fier de moi.

je vais devoir arrêter d’attendre après ça.

 

alors bon dieu, je vais vivre pour moi !

tant pis, je vais me le mettre dans la tête ce tant pis, si je dois ignorer le géniteur, si c’est pour ignorer ce qu’il ne pense pas de moi.

si moi, je suis satisfaite, alors c’est l’essentiel.

et jusque là, je peux dire que malgré les bêtises que j’ai faites, et on me les pardonnera parce que franchement, c’est pas l’amérique, eh ben je peux dire que je m’en tire vraiment pas mal.

AMEN.


je travaille demain

j’aimerai aussi aller me promener dans la forêt de poligny

aller faire un tour dans la pampa là où j’habitais avant

visiter le parc zoologique de souppes

passer une nuit sans sirènes de police le long de la rue

ne plus vivre avec une sorte de nuage lourd, gris foncé et menaçant juste au-dessus de ma tête (je vais ptet y revenir, tiens)

visiter londres

retourner en vacances comme en crète où on foutait rien de la journée au bord de la piscine (ahhhhhhhh)

lire le deuxième ouvrage de melissa bank

savoir écrire comme elle

mais en attendant, puisque je n’ose pas regarder plus loin, à cause, j’imagine, de ce gros nuage,

eh bien je travaille demain.


rappel de la liste d’écoute (pour moral qui a besoin de se reprendre)

A bannir :

Sonic Youth (la plupart, oui, sauf peut-être Dirty mais attention alors à JD)

Emiliana Torrini (idem)

Mogwai

Conseillé :

Modest Mouse

Pixies

Beck (mais attention tout de même à mutations, par exemple)

Blur (la plupart)

Dinosaur Jr (moyen quand même, attention à Where you been)

Divine Comedy

Neil Young (mais attention à Peace of mind et A man needs a maid)


rappel de la liste d’écoute (pour moral fénéant)

Pixies

Indispensable, pour tout état.

Emiliana Torrini

Mais attention, ça dépend de l’album. Love in the time of science, si ça va, et Fisherman’s woman, si on survit, un peu.

Sonic Youth

A éviter le plus possible, NYC Ghosts & Flowers. Daydream Nation passe tout le temps. Attention à Diamond Sea sur Washing Machine, sujet à grosse grosse nostalgie.

Blur

Parklife si d’humeur joviale. Blur si d’humeur un peu moins.

Lydia Lunch

13:13 pour envies macabres. Peut marcher avec :

Joy Division (attention nostalgie), Gang of Four

Modest Mouse

Humeur joviale, gentillet.

Mogwai

Si envie de se balancer.

Fight Club OST, aussi Beastie Boys

Humeur « dans le coup ».

MC5

Bonnes choses en perspective, insouciance.


sarahd2 |
Neuf mois et plus |
Bagheera, une amie qui vous... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'arrête demain
| Lubna :Oui a la différence ...
| chrisfri